Au moment de la sortie vers les pâtures (le matin ou en début d’après-midi suivant la saison) et de la rentrée (le soir ou avant en cas d’averse notamment) en chèvrerie, nous sommes aidés depuis peu de temps par une jeune chienne de race Berger d’Auvergne, Manouk.

 

Manouk, la chienne de troupeau

Manouk, la chienne de troupeau

Manouk, la chienne de troupeau

Manouk, la chienne de troupeau

Grâce à l’Association Corrézienne d’Utilisateurs de Chiens de Troupeau (ACUCT 19), nous avons commencé à suivre une formation dans le but d’acquérir des techniques de dressage et d’obtenir une aide vis-à-vis de l’éducation, de manière à avoir d’ici quelques temps une chienne vraiment efficace dans la conduite du troupeau.
Manouk est cependant déjà d’une aide précieuse. Parce qu’une chèvre, c’est très coquin et ça aime particulièrement aller brouter là où l’on ne voudrait pas qu’elle aille (prairie à l’herbe bien jeune, arbustes, jardin…) ! Rien de tel donc qu’un chien affuté pour les mettre dans le droit chemin et nous éviter de courir dans tous les sens pour rattraper les fugitives.

Avec le temps, les chèvres prendront aussi certainement l’habitude de suivre plus sagement leur chevrière…

 

Aller au haut